La musique est le langage universel de l'humanité

Sébastien NICOLLE

La musique est le langage universel de l'humanité

en lorraine, il commence l'étude de la trompette avec son père. Admis au CNR de Nancy, il obtient une médaille de vermeil de trompette et de musique de chambre, dans la classe de Dino TOMBA.

A 16 ans, il entre au CNR de Reims où il obtient une médaille d'or de trompette avec Eric GOUILLARD (trompettiste aux orchestres de la Garde Républicaine), une médaille d'argent de formation musicale et le diplôme d'études musicales. Cette même année, il est reçu au Conservatoire Supérieur de Paris dans la classe de trompette de Guy TOUVRON (Soliste International), avec qui il obtient, 2 ans plus tard, un 1er prix de trompette.

Parallèlement, il obtient son diplôme de fin d'études de direction d'orchestre au CNR de Reims et dirige l’orchestre à vents junior et occasionnellement l'orchestre à vents et l'orchestre symphonique du conservatoire.

Il a participé aux masters class de grands trompettistes tels que Wynton MARSALIS, Maurice ANDRE, Bernard SOUSTROT, John WALLACE, Roger DELMOTTE, Pierre THIBAULT et Niklas EKLUND.  

En 2002, il entre à la musique de la gendarmerie mobile à Issy-les-Moulineaux (Hauts de Seine) dans laquelle il effectuera d'abord un passage à la batterie fanfare en tant que soliste à la trompette de cavalerie puis il sera promu cornet solo à l'orchestre d'harmonie en 2004.

En 2005, avec le quintette de cuivres Brass Concept, il remporte le 1er prix spécial du jury à l’unanimité au 5ème concours national des jeunes ensembles de cuivres de St-Cosmes-en-Vairais, le 1er prix à l’unanimité de musique de chambre au conservatoire d’Issy-les-Moulineaux et le 1er prix international individuel catégorie musique d’ensemble au concours de l’Union Française des Artistes Musiciens.  

Le 16 décembre 2008, il rejoint les rangs de la prestigieuse fanfare de cavalerie de la garde républicaine (Paris) où il exerce les fonctions de chef de pupitre, instructeur et responsable du parc instrumental.

Il dirige de 2010 à 2013 l’orchestre de batterie fanfare de Paris

Le 15 Mai 2012, avec 3 trompettistes de la fanfare de cavalerie de la Garde Républicaine, il a l'honneur d'ouvrir le concert hommage à Maurice André au côté des plus grands trompettistes Guy Touvron, Bernard Soustrot, Thierry Caens, Serguei Nakarjakov, René Caron, Minéo Sugiki, Romain Leleu, Nassim Maalouf, Antoine Curé ainsi que Nicolas André.

Après 16 années au service des musiques de l'Etat, il décide de se consacrer pleinement à la pratique amateur et quitte la garde républicaine pour rejoindre la gendarmerie de l'air.

S'intéressant aux fanfares et batteries fanfares, Il compose des oeuvres et des pièces instrumentales et arrange des œuvres pour ces formations.

De 2014 à 2016, il est professeur de trompette à l’école de musique associative d'Avord, cornet soprano au brassberry et coache une petite formation musicale les Berrythmic's (Cher).

En 2015, il obtient une validation partielle du diplôme d'état de professeur de musique à l'ISDAT de Toulouse. 

Promu au sein de la gendarmerie de l'air, il est nommé le 16 juillet 2016 commandant de brigade sur l’école des pupilles de l’air 749 à Montbonnot Saint Martin (Isère).

Depuis 2016, il est expert technique instrumental ainsi que référent territorial pour la commission nationale de la FSCF.

Il est régulièrement invité par les fédérations et les sociétés musicales en tant que technicien (instrument et direction d'orchestre) ou directeur artistique pour les enregistrements.

Actuellement, il est alto solo au brassband des Savoie et dirige la batterie fanfare de Taninges/les Gets.